//
vous lisez...
Films, Films/Animés/Séries, Le nanar de la semaine

Ninja Assassin: digne d’une production EuropaCorp

Cet après-midi, petite scéance cinéma à la maison avec « Ninja Assassin » accompagné mes 2 potes cinéphiles que sont Wyny1975 et Locostrespunto (qui dormait déjà au bout de 15 minutes). Un film qui comme son nom l’indique annonce un programme plein de tendresse, d’amour et de volupté…ou pas.

Ninja Assassin

En tout cas un film ou l’on apprend pleins de choses intéressantes. Voici les 10 choses que j’ai appris en visionnant Ninja assassins :

1-Les Américains aiment les ninjas. Les amateurs de nanars du milieu des années 80 s’en souviennent avec ce grand moment qu’est « American Ninja 3 » dont les scènes de combat rappellent le jeu Double Dragon. Mattez bien le début de l’extrait, tout se passe dans le regard :

2-Les acteurs japonais sont nuls. En tout cas c’est ce que devaient penser les producteurs qui ont préféré mettre à l’écran des coréens (alors que les ninjas sont issus de la culture Japonaise) ces derniers parlent d’ailleurs anglais pendant tout le film…

3-L’Allemagne est un repère à Ninja. Pourquoi ? Le scénario ne l’explique pas mais bon le scénariste avait certainement ses raisons.

4-Il peut être dangereux de croiser des asiatiques dans une laverie (vous risquez de finir dans la machine à la place de votre linge sale).

5-Les voitures Wolswagen sont shuriken-proof. Une scène du film le prouve. Les voitures Ford quant à elles supportent mal les chocs latéraux, une autre scène le montre aussi.

6-Ben Miles ne sait jouer qu’une seule expression (bouche bée avec les yeux grands ouverts) qu’il joue sur tous les plans ou il apparaît.

7-Europol possède des Hummers et des hélicos ultra-discrets, à tel point que même les ninjas les plus chevronnés ne peuvent les entendre.

8-Le bazooka est la meilleure arme pour exterminer un ninja

9-Si vous recevez un courrier avec du sable noir dedans, c’est que vous êtes dans la merde.

10- Highlander ce n’était pas si mal que ça en fait.

Je finirai sur cet extrait dont la fin est à l’image de tout le film:

Publicités

À propos de Csound

Éclectique, pacifique, un brin nostalgique, parfois dithyrambique mais toujours authentique.

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

En live

Tigran

Suivez-nous sur Twitter

Mieux Notés

%d blogueurs aiment cette page :